Le Beaujolais à vélo

beau1

Fin juin 2020, nous avons répondu à la charmante invitation de Gaelle et Philippe, qui nous ont proposé de venir tester leur toute nouvelle maison d’hôtes C.chez.vous à Odenas, au pied du Mont Brouilly. C’était une excellente occasion de prendre un bon bol d’air après le confinement, et de profiter d’un weekend découverte du Beaujolais à vélo. La cartographie de notre périple figure à la fin de cet article.

beau6

Gaelle présente son magnifique univers et ses coups de cœurs sur son compte instagram @Cmesgouts.

beau2

Le trajet en train

Train TER de la gare Lyon Part-Dieu à la gare Belleville-sur-Saône : 33 minutes. Le transport du vélo est gratuit dans le TER.

(Les départs en TER sont possibles depuis les gares de Perrache, Part-Dieu, Jean-Macé, Vaise, et St Germain au Mont d’Or)

beau3

Belleville-en-Beaujolais

A Belleville-en-Beaujolais, on peut visiter l’Hôtel-Dieu de Belleville, qui présente l’évolution de l’univers hospitalier depuis le XVIIIème siècle. Puis on gagne le départ de la Voie Verte du Beaujolais, juste à côté : son entrée est située rue Paulin Bussières, à Belleville, en face de la rue du Moulin.

beau4

La Voie Verte du Beaujolais

La Voie Verte du Beaujolais a été tracée sur l’ancienne ligne ferroviaire qui reliait Belleville à Beaujeu. Fermée et inutilisée pendant très longtemps, cette piste est désormais aménagée pour être adaptée à tous les promeneurs : piétons, cyclistes, rollers, personnes à mobilité réduite… Elle permet de rejoindre Belleville à Beaujeu en une quinzaine de km de manière très confortable et agréable : en pleine nature et en dehors de la circulation automobile, un revêtement lisse en enrobé, et facile même pour des enfants à vélo car les pentes sont faibles.

Des échappées et des boucles cyclotouristiques sont possibles vers les villages et les vignes alentours, mais au prix d’efforts plus importants : il y a plus de dénivelé que sur la voie verte…

beau5

A Beaujeu nous sommes récompensés par une agréable pause déjeuner sur la jolie terrasse du restaurant Le Retinton. Puis nous visitons l’office de tourisme de Beaujeu et sa grande boutique regorgeant de nombreux crus du Beaujolais et autres produits locaux. Cet office de tourisme propose également des locations de vélos à assistance électrique.

beau7

Nos vélos à assistance électrique nous ont ensuite permis de grimper relativement facilement de collines en collines, à travers vignes et villages, en quittant la voie verte. La montée vers la chapelle du Mont Brouilly reste néanmoins sportive même avec l’assistance, mais le site en vaut la peine : le panorama est impressionnant.

IMG_20200627_170015

beau8
La maison de Gaelle et Philippe

Après avoir dévalé la descente du Mont Brouilly, nous arrivons en fin d’après-midi chez Gaelle et Philippe, au coeur du village d’Odenas. Nous découvrons avec enchantement ce magnifique lieu. La piscine constitue le délassement parfait après une journée de vélo. Le jardin offre le choix entre différentes terrasses et ambiances toutes plus agréables les unes que les autres, avec chaises longues, hamac…

beau9

Nous connaissions la maison de Gaelle et Philippe par la télévision car nous avions suivi la célèbre émission immobilière grâce à laquelle ils l’ont trouvé. Nous sommes ravis de la visiter en écoutant les explications de Gaelle sur son superbe travail de déco. Elle a créé ici un véritable petit paradis, un havre de paix et d’harmonie aux teintes douces et aux matières naturelles.

Les chambres d’hôtes

IMG_0245

IMG_E0272

IMG_20200627_185934

beau10

Nous découvrons la maison d’hôte C.chez.vous, entre le patio et le jardin, notre refuge pour la nuit. Difficile de choisir une des deux chambres, elles sont toutes aussi belles l’une que l’autre. Ici toutes les merveilles chinées par Gaelle sont à vendre, c’est pour cela que la déco évolue régulièrement. Nous visitons également la caverne d’Ali Baba de Gaelle : son atelier où elle expose mobilier et objets à vendre. On peut également les voir sur son compte instagram dédié @cmesgoutsleshop ou sur sa boutique en ligne.

IMG_20200628_091613

beau11

IMG_0286

Au dîner dans le patio comme au petit-déjeuner dans le jardin, c’est un régal de produits locaux, du fait maison, en direct du potager de Gaelle et Philippe… Difficile de repartir ! Et pourtant les petites routes du Beaujolais nous attirent pour un dimanche à vélo.

beau12

Vaux-en-Beaujolais  

Le village typique de Vaux-en-Beaujolais a servi de modèle au roman Clochemerle de Gabriel Chevallier en 1934, oeuvre satirique dans laquelle les villageois se déchirent dans une querelle burlesque au sujet de pissotières… De fait, on peut admirer à Vaux-en-Beaujolais deux pissotières réalisées d’après le roman, ainsi qu’un grand mur peint qui reproduit les illustrations réalisées par Albert Dubout pour l’édition la plus célèbre de Clochemerle.

beau13

IMG_E0357b

Finalement on s’est dit qu’on pourrait pédaler encore plus. On a pris le train du retour à Villefranche-sur-Saône au lieu de Belleville, pour profiter plus longtemps du vélo à travers vignes et champs, en nous guidant grâce à l’appli Géovélo.

Et la prochaine fois on rentrera à Lyon entièrement en vélo, en suivant la Saône (environ 50 km)…

Vivement qu’on revienne voir Gaelle et Philippe !

Le lien vers la story instagram du weekend.

Ci-dessous la cartographie de notre périple. On a pédalé 75 km en tout sur 2 jours.

000 CARTO

partager ce billetShare on Facebook
Facebook
Pin on Pinterest
Pinterest
Tweet about this on Twitter
Twitter

1 pensée sur “Le Beaujolais à vélo”

Répondre à rachel Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.