Le Couvent de la Tourette

Déjà janvier, un vrai tourbillon !
Notre balade au Couvent de la Tourette date de novembre dernier. L’expo Anish Kapoor est terminée, mais il est toujours possible de visiter cette dernière grande oeuvre de Le Corbusier.

Il y a 20 ans, avec un groupe d’étudiants et un prof intarissable sur le sujet « Le Corbusier », nous avions fait l’aller-retour depuis Paris pour découvrir cette splendeur architecturale. Je me souviens de ce petit train que nous avions pris à la gare St Paul de Lyon, pour arriver à l’Arbresle et terminer les 2 derniers petits kilomètres à pieds.
La découverte fut double : le Couvent, et, en coup de vent, la ville de Lyon, le temps d’un changement de train. Le souvenir ne m’avait pas quitté depuis et c’est avec émotion et grand plaisir que j’ai redécouvert la balade et le couvent, depuis MA ville désormais.

Et 20 ans après, c’est avec une quarantaine d’amis que nous sommes partis en expédition sur la journée, avec pique-nique et billets de train.

Construit pour les frères dominicains, sur un projet élaboré dès 1953, Le Corbusier y applique les 5 points de son architecture (les pilotis, le toit terrasse, le plan libre, la fenêtre en bandeau et la façade libre) avec les proportions du Modulor.
Aujourd’hui, le couvent se visite et une communauté dominicaine d’une dizaine de frères occupe les lieux.
Le Corbusier déclara : « Ce couvent de rude béton est une œuvre d’amour. Il ne se parle pas. C’est de l’intérieur qu’il se vit. C’est à l’intérieur que se passe l’essentiel. »
La visite est la concrétisation de cette déclaration. A l’intérieur on découvre un large panel de dispositifs permettant d’utiliser la lumière naturelle pour mettre en valeur les volumes et les espaces. Les ouvertures laissant entrer la lumière sont prévues en fonction de la course du soleil.
Pas de fioritures au couvent, les matériaux sont bruts et les éléments techniques (gaines, tuyauteries) sont partout apparents, prenant part à la structure architecturale.

train Gare St Paul de Lyon > l’Arbresle (environ 45 mn)
à pieds 2 km jusqu’au Couvent de la Tourette
A pieds jusqu’à la gare de Sain Bel (2,5 km)
train Gare de Sain Bel > Lyon St Paul (environ 50 mn)

Pour le détail de la balade, un petit clic sur le parcours :

partager ce billetShare on FacebookPin on PinterestTweet about this on Twitter

7 pensées sur “Le Couvent de la Tourette”

  1. même pas j’étais au courant! bon à programmer un de ces 4 matins… nous ne passerons pas par Lyon cependant, cela nous ferait faire un détour…
    Merci en tout cas pour cette nouvelle idée d’escapade!!

  2. Merci pour cet article qui m’a permis d’organiser une visite sans difficulté depuis Lyon.
    La visite du site couplée à la visite des œuvres de la biennale nous a offert un dimanche tout à fait agréable… et sans voiture!
    Je recommanderai encore et encore.
    Merci encore

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *