Remember September

Il y a plus d’un an, j’ai imaginé le gilet que Caroline porterait à son mariage. Douillet et ajouré, comme la dentelle de sa robe, il s’est avéré finalement indispensable pour la soirée fraiche du mariage, au milieu du mois de septembre en pleine campagne bourguignonne. En souvenir de ce joli jour où Caroline est devenue officiellement la femme de mon petit frère Matthias, j’ai nommé ce gilet ajouré « Remember September ».

Capture d'écran 2018-11-01 13.43.12 Capture d'écran 2018-11-01 13.44.36 Capture d'écran 2018-11-01 13.45.00Les explications m’étaient souvent réclamées sur les réseaux sociaux, il faut dire que j’ai bien trainé. Entre temps, il y a eu d’autres projets : un livre notamment (et un autre en cours, mais chuuuuut !), le développement des évènements tricot Knit Eat sur Lyon et bientôt ailleurs, et d’autres projets tricots dont je vous reparlerai bientôt.

Mais il est là ! Remember September est prêt, j’ai pris beaucoup de plaisir à ajuster ce modèle, et j’ai apporté beaucoup de soin aux explications, avec des grilles et du texte pour les points ajourés (je sais que certains tricoteurs préfèrent suivre des grilles et d’autres du texte, alors j’ai mis les 2) , avec des schémas quand ils me semblaient nécessaires (notamment pour bien comprendre les rangs raccourcis). N’hésitez pas à me faire vos retours !
J’ai hâte de voir vos Remember September sur les réseaux sociaux.

Pour vous procurer les explications de Remember September, c’est par ici :

rectangle_32

P1

Ce gilet est d’une légèreté incroyable : j’ai tricoté 2 fils en même temps, ultra légers, ce qui donne un gilet qui pèse environ 200 g !
J’ai utilisé ensemble le fil Kid Silk et le fil Yakusi (chez Kremke Soul Wool) et les gammes sont tellement chouettes que les harmonies sont infinies. Chez Fibres Collection, vous trouverez la liste des revendeurs de ces jolis fils en France. On peut substituer le fil Yakusi par de la Baby Alpaga, c’est sans doute plus courant à trouver !

P2 P3 P4schéma

Voilà, je continue sur ma lancée, d’autres modèles sont en cours de rédaction et shooting, plus d’infos bientôt.

mon Winterfell d’automne

En avril dernier, je suis allée au Fil de la Manche, un salon pour les passionnés de fibres et de couleurs. La sélection d’exposants était chouette, la proximité de l’Angleterre m’a permis de faire de belles découvertes !

Et puis à chaque fois que je vois La Bien Aimée, je retombe en amour devant ses gammes de couleurs et de dégradés. J’avoue que jusqu’à maintenant, je n’avais pas osé me lancer dans une grande pièce tricotée en dégradé de couleurs. Alors je craquais pour un écheveau juste parce que son dégradé était à tomber ! Et puis Aimée présentait au salon le superbe gilet Winterfell de Katrin Schneider : coup de coeur pour le modèle avec sa forme simple et ses jolies lignes en diagonales sur les devants.
Aimée m’a aidée à choisir des écheveaux pour élaborer un joli dégradé, attention, une grande première arrivait avec un beau dégradé d’automne !

J’aime tellement ces constructions top down, sans coutures. J’ai fait quelques calculs de proportions pour prévoir un dégradé identique aux manches. Aux changements de coloris, je tricotais alternativement 2 rangs du coloris en cours et 2 rangs du coloris à venir.
Pour info : depuis aujourd’hui, vous pouvez retrouvez la traduction française de ce modèle.

Je suis ravie d’avoir testé le tricot en dégradé sur un si beau modèle !

P1180843 P1180784 P1180772
P1180828 P1180839
P1180848Toutes les infos sont sur mon Ravelry :
Modèle Winterfell de Katrin Schneider
en Merino Sport de La Bien Aimée
(1 écheveau de chaque : Drogon, Peerie Voe, San Tokki,Peerie Tokki)
boutons en porcelaine de l’Atelier Camelir.

Petite remise en jambes !

couv

Après un désert couturesque de 5 ans, j’ai retrouvé avec plaisir le chemin de la machine à coudre, grâce aux demandes de Violette et Zélie.
Jusqu’au début de leurs années de primaire, j’ai beaucoup cousu pour elles, et puis petit à petit j’ai compris que leur intérêt pour le Home Made by Mum s’émoussait doucement ! Ma machine à coudre est restée quelques années quasiment silencieuse. Et puis cette année, Zélie (qui rentre en 4e) a commencé à coudre des petites bricoles pour elle. Elle a voulu coudre un pantalon, un vrai, avec fermeture éclair, poches, pinces…

P1180388

P1180382 Il faut dire que depuis quelques années, l’offre de patrons modernes convenant parfaitement aux jeunes filles s’est bien étoffée.
On a cherché ensemble la forme qu’elle voulait (Zélie sait exactement ce qu’elle veut, pas question de tenter un petit changement d’orientation) et on a tenté le patron du pantalon Bruges, d’Orageuse. Je lui ai expliqué les bases, elle a relevé le patron seule pour sa taille, on a taillé le tissu puis cousu le pantalon ensemble.
J’ai trouvé le patron Bruges parfaitement expliqué, le pas à pas est facile à suivre et à comprendre, et ça m’a bien remotivée à coudre.

P1180390 P1180396 P1180397 P1180401

pantalon Bruges, patron Orageuse
coupon de tissu Toto Tissu, Lyon

La pantalon lui va parfaitement, elle est ravie du résultat, c’est le pantalon qu’elle porte et reporte depuis qu’il est cousu. L’expérience était tellement chouette que je pense que ça ne sera pas le dernier !
On va tenter le pantalon en velours à grosses côtes pour cet hiver, affaire à suivre …
En attendant j’ai promis à Violette ma lycéenne, de terminer le combishort commencé pour elle cet été.
Et moi je suis ravie d’avoir repris la couture, pour le plus grand plaisir de mes grandes !

Annecy Paysages en famille

La ville d’Annecy ne manque pas d’atouts pour demeurer l’une des villes les plus attractives et les plus agréables de France, mais cet été elle offre un bonus supplémentaire qui vaut à lui seul la visite : l’événement Annecy Paysages, jusqu’au 2 septembre 2018.

C’est un itinéraire en ville et en plein air, ponctué par 23 installations artistiques et paysagères dans les sites emblématiques d’Annecy.

2018-07-07 14.48.48-2

Ce festival d’art contemporain a constitué pour nous un magnifique prétexte pour déambuler pendant 2 jours d’oeuvre en oeuvre, selon une grande balade urbaine, en prenant le temps de profiter des installations, des paysages et de la ville.

L’épicentre est situé au niveau du Centre Bonlieu. Les balançoires géantes de Pierre Laurent et Nicolas Grun s’y sont installées, après avoir fait une première apparition en 2017 dans les jardins de l’Europe. Nous y sommes retournés plusieurs fois, c’est le lieu de la pause par excellence. On se pose seul ou à plusieurs sur les plateaux-balançoires suspendus, on se laisse bercer, on est en lévitation, on s’allonge pour contempler le ciel et les arbres…

annecy bonlieu

Les volumes en bois des structures des balançoires font écho au volume de béton brut du Centre Bonlieu et créent un paysage de reliefs suspendus imaginaires. Cette oeuvre poétique, ludique, interactive et accueillante nous a beaucoup plu.

P1180041

balançoire géante

annecy paysages balançoires géantes

Dans les jardins de l’Europe, au bord du lac, plusieurs œuvres ponctuent la promenade et évoquent le rapport au paysage environnant.

L’installation Truthehole, du collectif Splace, est une chambre noire à l’intérieure de laquelle on entre pour voir la projection inversée du paysage. Elle s’inspire de la caverne de Platon et interroge le rapport entre perception subjective et réalité du monde.

A l’extérieur, ses faces recouvertes de miroirs sont une invitation au selfie ! (et là on s’inspire plutôt du mythe de Narcisse…).

annecy paysages emma ducher

miroirs emma ducher

P1180076

L’installation de pots géants Hortus Terra ponctue la promenade du canal du Vassé.

annecy

Devant l’hôtel de ville, la magie de l’artiste pop art coréen Choi Jeong Hwa opère à nouveau. Nous aimions déjà son bouquet géant Flower Tree à Lyon au bord du Rhône. Ici c’est une oeuvre vivante et animée : Breathing lotus flower, une fleur de lotus géante qui respire en un mouvement lent qui évoque le rythme de la respiration ou d’un coeur qui bat.

hôtel de ville annecy breathing lotus flower Choi Jeong Hwa art contemporain

Devant l’emblématique palais de l’île flottent des poissons volants. Ces 40 origamis sont en mouvement perpétuel, bercés par le vent.

annecy palais de l'isle origamis thiou antoine millian

annecy origamis

Dans le square de l’évêché ont pris place « les hôtes du logis » de Victoria Klotz, cigogne, renard, antilope, vautour moine, ours polaire, élan… Juchés sur de hautes chaises en bois, ces animaux sauvages s’invitent en centre-ville et évoquent un nouvel écosystème plus accueillant…

annecy

Sur la place Notre Dame s’élève la pyramide végétale du collectif champdespossibles.net : le mont des possibles. C’est un jardin vertical, une ferme urbaine où poussent cucurbitacées, haricots, pois de senteurs, ipomées. On y pénètre et on y joue entre les poteaux de bois qui évoquent une forêt. Vu d’en dessous, c’est un jardin en cascade qui laisse échapper des vues vers la ville.

P1180140

2018-07-07 17.48.59

annecy les pieds dans l'eau

On suit à nouveau les bords du lac pour rejoindre la parc Charles Bosson, du côté de l’Impérial. Ici le collectif Cultures Urbaines a créé un potager dans la ville, un jardin potager circulaire qui privilégie la diversité végétale, les variétés anciennes et les plantes comestibles régionales. Au centre du jardin, une table de dégustation ouverte à tous incite à la rencontre et à la pause. On peut y découvrir (et y sentir) différentes variétés de basilic et autres herbes aromatiques.

2018-07-08 12.00.10

P1180167

Nous retournons dans le Centre Bonlieu, pour y admirer le rideau de la méduse, un immense entrelacs végétal flottant imaginé par Jean-Philippe Poirée-Ville, pour y visiter une exposition d’art sur skateboard, et bien sûr pour flâner dans l’extraordinaire librairie BD Fugue Café

2018-07-07 15.04.54

annecy bonlieu BD Fugue Café

Annecy Paysages, c’est aussi à voir la nuit : les oeuvres mises en lumière prennent une autre dimension, magique. Et sur l’île des Cygnes (jardins de l’Europe), l’installation lumineuse Extended Island n’est visible qu’en pleine nuit.

2018-07-07 22.14.25-2

Nous ne connaissions pas encore cette ville, et Annecy Paysages était  un bon prétexte pour la découvrir. A 2h de Lyon en TER, c’est une chouette destination pour une escapade le temps d’un week-end.

Jean Prouvé, architecte des jours meilleurs

L’exposition que je ne voulais absolument pas louper s’arrête dans quelques jours ! C’est le genre d’expo qu’il faudrait laisser plus longtemps, ou qu’il faudrait faire tourner…

P1170234

C’est à Arles, à la fondation LUMA, dans le Parc des Ateliers, vaste plateforme culturelle en  plein développement dans le site industriel d’un ancien centre de maintenance SNCF, que je suis allée à la rencontre de la plus grande collection de bâtiments de Jean Prouvé jamais réunie…

Le lieu de l’exposition, la Grande Halle, une ancienne fonderie du XIXème siècle, est particulièrement approprié pour présenter l’oeuvre du plus grand designer du XXème siècle, qui a commencé sa carrière dans la ferronnerie d’art.

A l’entrée de la Grande Halle on peut admirer la maquette du bâtiment de Frank Gehry, en cours de construction à quelques mètres de là. Il est frappant de voir à quel point les travaux de ces deux architectes sont opposés : le premier rejette l’ornement et magnifie la structure épurée et la fonctionnalité, tandis que le second crée des sculptures habitées qui défient les lois de la gravité.

P1170235 P1170236

L’exposition est magnifiquement documentée et illustrée sur le travail de Jean Prouvé sur les constructions légères démontables. Elle présente des maquettes d’étude, des croquis, des plans, des prototypes.

P1170237

Mais surtout son caractère exceptionnel tient au fait qu’elle présente 12 authentiques bâtiments, datant de 1939 à 1969.

P1170248

Depuis la rudimentaire baraque militaire en bois de 1939 jusqu’à la mythique station-service Total de 1969, la découverte de ces bâtiments nous éclaire sur la progression vers l’épure et l’efficacité des structures préfabriquées de Prouvé, et la recherche d’équilibre entre authenticité des matériaux, construction innovante et peu coûteuse et design minimaliste.

P1170254

Les réalisations de Jean Prouvé répondaient avant tout à des situations d’urgence.

En allégeant la structure et en rationalisant l’assemblage, Prouvé a réussi à créer des modèles de maisons qui étaient entièrement montées en une seul journée par 4 hommes, chacun des éléments préfabriqués pouvant être porté par un seul homme.

P1170256 P1170261

Le plus grand bâtiment présenté est l’école de Bouqueval, une impressionnante école primaire préfabriquée de 24 m x 8 m, sur 4 m de hauteur, qui date de 1949.

P1170300

P1170267 P1170268 P1170269

P1170289

P1170296
P1170284 P1170287

P1170240

L’emblématique maison « les jours meilleurs » répondait à une commande de l’abbé Pierre pour loger rapidement, à moindre coût et dans de bonnes conditions de confort les nombreuses familles démunies et sans domicile, au milieu des années 1950. Malheureusement ce prototype ne fut jamais fabriqué en série comme prévu, à cause de difficultés d’autorisations administratives.

P1170288
P1170295

P1170304 P1170306 P1170308 P1170313 P1170314 P1170315 P1170317 P1170319 P1170322

La plupart des constructions modulaires de Jean Prouvé reposent sur un système de « compas » stables et légers, en position centrale, qui soutiennent une unique poutre centrale. Les murs ne sont pas porteurs, ils ne sont qu’une enveloppe qu’on peut faire varier à sa guise, notamment avec des baies vitrées de toutes proportions selon la nature du bâtiment.

P1170323 P1170329 P1170331 P1170333 P1170335 P1170337

Au-dessus du Parc des Ateliers s’élève déjà la tour de Frank Gehry, dont la construction devrait être achevée en 2019.

P1170338 P1170341 P1170342

Ravie donc d’avoir pu voir à temps cette merveille d’exposition. Il faudra revenir à Arles pour voir le bâtiment de Gehry et les nouvelles occupations du LUMA.

Couronne Cocotte

Dès que le printemps se fait sentir, on fait pousser quelques lentilles, histoire d’avoir rapidement un peu de vert dans la maison ! Pour préparer Pâques j’ai imaginé une couronne mêlant cordes, petites pousses de printemps et bien sûr des oeufs ! Côté couleur, on mélange le vert tendre, l’écru, le coquille d’oeuf et le jaune doux.
Voici le tuto de la Couronne Cocotte, c’est simple, rapide et chouette à faire avec les enfants !

sceno1

detail3

Si vous voulez tout savoir pour fabriquer cette Couronne Cocotte, le tuto est téléchargeable et imprimable ici :

bouton tuto

Bonne création !

Baker Peak : bonnet texturé

P1160394Baker Peak est un point culminant dans la Sequoia National Forest en Californie.
Le point texturé m’a été inspiré par le relief des troncs d’arbres et la couleur sombre et profonde mouchetée de vert fait écho aux belles ballades en forêt que j’aime tant faire. Il faut dire que la laine Terra de The Fiber Co. est une merveille à travailler : un doux mélange 40% baby alpaca, 40% Merino wool, 20% silk, on ne peut rêver mieux ! Un écheveau suffit pour tricoter ce bonnet, avec une aiguille circulaire n°5, et la technique du magique loop.

P1160388

Baker Peak est disponible ici 

Capture d'écran 2018-03-07 19.37.26

75 grammes de douceur !

le trendy de zélieQuand Plassard m’a proposé de tester un de leurs fils à tricoter, j’ai tout de suite choisi l’Algasoie (70% alpaga, 30% soie) qui me semblait parfait pour tricoter un trendy aérien et tout doux. Je n’ai pas été déçue !

Avec 3 pelotes (soit 75 grammes ou 630 m), des aiguilles n°5, le trendy est ultra vaporeux. J’ai choisi le coloris 50, que j’ai rebaptisé « hortensias en fin de saison » : j’avais commencé à tricoter le trendy sur ma presqu’ile bretonne, dans le Finistère, quand les hortensias prennent des couleurs de fleurs séchées, mêlées au bleu, mauve et rose, en plein automne.

plassard tricot trendy

Après un long gilet en côtes torses dont je reparlerai bientôt, j’avais besoin et envie de tricoter un point ultra basique, quoi de mieux que le point mousse ?

3

1

1200 km plus loin, au début de l’hiver, Zélie portait le trendy dans le Lubéron, et je crois bien qu’elle l’a définitivement adopté.
J’ai monté 3 mailles et tricoté tout au point mousse en augmentant 1 maille au début de chaque rang, à 2 mailles du bord, en utilisant les 3 pelotes. Au final il mesure 1,80 m de large sur 60 cm de hauteur, de quoi s’enrouler chaudement.

5 16 15 12 11

4 10 9 8 7A bientôt pour d’autres idées tricot !

Le train de la Mer de Glace

train de la mer de glace

M32Ce n’est pas un train, c’est une machine à remonter le temps, c’est un mythe, c’est une expérience glaciologique et géographique essentielle…

Le dépaysement commence dès la gare basse du Montenvers à Chamonix : en entrant dans la salle des voyageurs du train de la mer de glace, on est en 1909. Puis on se hisse à bord du fameux train rouge à crémaillère, et c’est parti pour une fabuleuse et vertigineuse ascension à travers les sapins, les viaducs et les tunnels creusés dans la montagne.

M31

M29

M27M19Arrivés à la gare haute de Montenvers, à 1913 m d’altitude, on est aussitôt attirés par le panorama, les sommets, et le glacier le plus mythique d’Europe : la Mer de Glace.

le Glaciorium, petit musée très vivant et interactif, fait parler le vénérable glacier qui ne cesse de reculer, et témoigne des changements climatiques de notre époque.

M1

M26 M2 M3 M4 M5
M7

M22 M23 M24 M25

M9

M10

M17

M11

M8 M16

Après avoir bravé la neige et le froid, on a bien mérité le réconfort des généreuses tartiflettes et fondues savoyardes du Refuge du Montenvers, pittoresque restaurant au décor authentique.

M14

M13
M15M12
M20 M21

M28

Lors de notre visite, début décembre, le télécabine permettant l’accès à la grotte de glace était fermé, il nous faudra vraiment revenir pour découvrir ce site en entier, et en profiter pour assouvir un rêve : l’expérience de l’Aiguille du Midi.

Plus d’infos sur la vallée de Chamonix-Mont Blanc :
chamonix.com
montblancnaturalresort.com

Février 2018 à imprimer !

Il y a eu comme une faille spatio-temporelle depuis décembre chez moi !
Et j’en ai même oublié Janvier.

Nous voilà déjà fin janvier et je reçois chaque jour des messages me réclamant les fameux mois à imprimer !

Je vous propose cette année un calendrier graphique et coloré, à télécharger et à imprimer chaque mois pour préparer vos planning du mois suivant.

Un par enfant, un pour la famille, un dans le bureau, tout est possible…
Ca me ferait plaisir de voir comment et où vous les utilisez, n’hésitez pas à partager sur vos réseaux sociaux !

Pour imprimer FEVRIER 2018 sur un format A4, il suffit de cliquer ici :

fevrier 2018

A très vite pour imprimer MARS 2018 !