Miribel, un dimanche à la campagne

On vit sans voiture, et on commence donc à connaitre par coeur le réseau des transports en commun de la ville!
Quand on envie de vert, on se souvient que la ligne 83 peut nous emmener jusqu’au Grand Parc.
Mais ça se mérite! On vérifie la fréquence dudit bus 83, toutes les 15mn, chouette. Bizarrement, la fréquence annoncée s’est transformée en … 1h, gloups. En attendant, les filles ont joué dans les prairies fleuries du terminus du bus, elles ont adoré.

Au parc, la ballade vaut le coup, on est rapidement en pleine nature, aux portes de Lyon.
On a fait le grand tour avec les filles (9 km, sans ronchonner, la classe!)
et même après ça, elles avaient encore l’énergie de faire de la trotinette
dans la cour de l’immeuble avec les copains
elles ont bien dormi!

partager ce billetShare on FacebookPin on PinterestTweet about this on Twitter

30 pensées sur “Miribel, un dimanche à la campagne”

  1. J’aime bien tout ce vert, mais aussi toutes les couleurs des vêtements de tes filles, le vert du gilet de Zélie, le bleu passé de la jupe de Violette, le fuschia de la jupe et des chaussures de l’une, et le violet de celles de l’autre.. Un enchantement de couleurs lumineuses qui me ravit!

  2. Au bout de la rue de l’avenir il y a donc un très joli chemin…c’est bon à savoir pour la prochaine fois !
    et au bout de la journée, une super cour pour s’amuser encore et un « joli bébé » ;-)

  3. Hé hé, c’est rigolo, on habite à 3 min en vélo de ce parc, et on est ravis d’être à la fois si proche de Lyon et malgré tout au vert…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *