le double effet TopChef!

On est lundi, ce soir c’est TopChef, c’est obligé.
Tricoter devant la télé, c’est pas glamour, mais c’est super efficace…
Le premier effet TopChef, c’est que devant la télé, je suis ultra-productive : mon nombre de mailles tricotées à l’heure explose les stat’s, alors je m’affale sans complexe dans mon canapé, armée de mes aiguilles et zou…
Mais regarder cette émission, ça donne des envies, mamamia..!!
Et quand les filles ont regardé l’émission (la redif’ hein, non, non, elles ne regardent pas la télé le soir), Zélie a eu la même idée que son papa : ressortir du placard la machine à pâtes, pour faire des pâtes de rugbyman (!).
Et ça, c’est le deuxième effet TopChef!

a
raviolis épinards/saumon/ricotta, l’atelier pâtes du we!
allez, je file, c’est l’heure de TopChef, mes aiguilles m’attendent!

partager ce billetShare on Facebook
Facebook
Pin on Pinterest
Pinterest
Tweet about this on Twitter
Twitter

60 pensées sur “le double effet TopChef!”

  1. ah l’effet tricot top chef, je suis d’accord, c’est du tonnerre!
    mais contrairement à vous, ça n’a pas eu pour effet de nous pousser à faire des pâtes… mais de se dire qu’il FAUT qu’on achète un appareil pour les faire!

  2. !!!!!!!!!! ça me rappelle mon ancienne voisine qui était sicilienne et qui faisait toutes ses pâtes fraîches !!! je ne suis pas assez experte en tricot pour combiner TV/tricot sinon c’est le détricotage assuré !!!! ou alors je ne suis rien du programme tv !!!! bises

  3. ça m’a l’air délicieux, cette émission me donne à chaque fois plein d’idées mais le lendemain, vers 19 heures, devant mon frigo j’ai moins d’enthousiasme … bravo pour la collaboration des petites mains.

  4. magiques ces émissions qui nous donnent l’énergie d’aller prendre le temps en cuisine! Moi, tous les mardis, c’est hyper bon chez moi (pas les autres jours :-) )

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.