Route 1 ou la Pacific Coast Highway

couv2 Longer cette côte pacifique mythique était un indispensable sur notre parcours, et dans ce sens (du Nord vers le Sud) afin d’être du « bon côté » de la route et de pouvoir s’arrêter facilement aux différents points de vue.

Quel enchantement !
L’océan est d’une couleur unique ici, et les contrastes avec les sombres falaises environnantes et les montagnes couvertes de forêts de séquoias, d’eucalyptus et de lauriers, sont saisissants de beauté. Les criques abruptes sont à chaque détour un nouveau point de vue sur l’eau. On avait envie de s’arrêter partout.

Evidemment on emprunte le célèbre Bixby Bridge, à Big Sur, un des plus hauts ponts suspendus du monde !
Je savais ce qu’on allait voir, pour avoir déjà vu des photos du fameux pont, des falaises et des vagues déchainées.
La ligne d’horizon n’est jamais nette, ce qui rend la profondeur de champ encore plus grande.
Mais la photo de rendra jamais ce qu’on a vu en réalité. On n’a pas seulement vu, on a aussi vécu ce site, c’est une splendeur et se trouver au coeur de ces éléments est un souvenir pour toujours !

P1040483

P1040452 P1040481
P1040453

Nous conseillons vivement de faire une halte café ou déjeuner au Nepenthe (à 50 km au sud de Carmel) qui regroupe, surplombant l’océan, un restaurant, un café et une boutique de vêtements, bijoux et objets artisanaux à l’influence issue de la Beat génération et des hippies. L’ambiance y est paisible et unique, avec une vue à couper le souffle sur l’océan.

nepenthe P1040461 P1040472 P1040464 P1040466P1040475P1040490 Nous aurions pu continuer un peu plus au sud, jusqu’au phare de Conception, mais Los Angeles nous attendait, via une petite halte à Santa Barbara et nous quittons la belle Pacific Coast Highway au niveau de San Luis Obispo.
Le County Courthouse de Santa Barbara est de style Spanish Colonial Revival, une interprétation du style colonial espagnol. Il est possible de monter jusqu’en haut de la tour et d’avoir une vue à 360° sur Santa Barbara. Les contrastes de couleurs sont là aussi saisissants, le rouge des tuiles des toits, le vert des pelouses impeccables et le bleu azur du ciel sont quasiment saturés.

P1040522 P1040520
P1040514
P1040503Prochain étape : Los Angeles l’incroyable !

partager ce billetShare on FacebookPin on PinterestTweet about this on Twitter

4 pensées sur “Route 1 ou la Pacific Coast Highway”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *