Le Familistère de Guise

p1080732

Parmi les utopies réalisées, le Familistère de Guise est l’une des plus spectaculaires et l’une des plus complètes encore aujourd’hui. Le lieu est aussi beau que l’utopie est noble.

Jean-Baptiste André Godin a fait fortune dès les années 1840 grâce à ses fameux poêles en fonte. Issu lui-même d’un milieu modeste, il a eu à coeur d’agir pour l’amélioration des conditions de vie des ouvriers en créant non seulement un lieu de production et d’habitation, mais aussi un système d’association coopérative de production : la Société du Familistère, qui a géré l’usine Godin de 1880 à 1968.

p1080731Inspiré par le phalanstère de Fourier, Godin a néanmoins développé sa propre conception idéale de la colonie ouvrière, bâtie de 1858 à 1883.

Le Familistère est composé de deux éléments indissociables : l’usine, qui a employé jusqu’à 1500 personnes, et le palais social où étaient organisés tous les aspects de la vie des ouvriers et de leurs familles. Le palais social comporte non seulement les logements mais aussi des écoles, un théâtre, une buanderie collective, des bains, une piscine, une bibliothèque, des économats (magasins coopératifs), une épicerie, une mercerie et des jardins.

p1080620

Aujourd’hui le site accueille les visiteurs dans un magnifique ensemble d’espaces muséographiques, de lieux de patrimoine restaurés et d’expositions. C’est un musée habité, et un lieu vivant accueillant spectacles, manifestations culturelles et expos temporaires, à côté des usines toujours en fonctionnement.

p1080598

La piscine et sa prouesse technique du plancher mobile pour le bassin d’apprentissage :

p1080599

L’aile gauche du palais social au bord de l’Oise :

p1080603 p1080605 Le jardin a été créé par Jean-Baptiste André Godin lui-même, à proximité de l’usine.

p1080612

p1080689

Dans le pavillon central du palais social nous avons été impressionnés par la qualité des espaces muséographiques et par leur contenu !

Au programme : comprendre la structure de l’édifice et les matériaux utilisés, découvrir le contexte social de l’époque et l’utopie réalisée dans ce palais social où les travailleurs participent à la gestion et aux décisions en devenant propriétaires de l’usine et du palais, écouter les témoignages de protagonistes de l’aventure, les critiques du programme, et aussi, pour aller plus loin, découvrir d’autres expérimentations sociales à travers le monde.
Nous avons adoré l’expo temporaire « Les machines à habiter des XXe et XXIe siècles » qui présentent des exemples de nouvelles façons d’habiter et de vivre en collectivité à travers le monde.

Le musée présente l’étendue des produits Godin de 1840 à aujourd’hui : non seulement les poêles, cuisinières et réfrigérateurs, mais aussi une grande diversité d’articles ménagers qui ont été diffusés dans le monde entier, ainsi que les produits des marques concurrentes.

p1080692Le musée évoque bien sûr les générations de Familistériens et le fonctionnement du sytème social de la Société du Familistère.

p1080695

Les logements sont organisés sur des coursives autour de vastes cours couvertes, lieu de rassemblements, de festivités et de sociabilité du quotidien. Des appartements témoins reconstituent le cadre de vie aux différentes époques. Godin souhaitait apporter aux familles les « équivalents de la richesse » : les mêmes conditions de confort et de salubrité que celles de la bourgeoisie.

p1080720p1080658p1080660p1080617 p1080618
p1080628 p1080638 p1080639 Le musée présente les techniques constructives, et les systèmes extrêmement innovants pour l’époque qui garantissaient hygiène, confort et salubrité.

p1080640

La coupe grandeur nature à l’intérieur de l’édifice est un parfait outil pédagogique pour comprendre la structure et la technique du bâtiment.

p1080641 p1080685p1080642 p1080646 p1080647

Les enfants ont aussi été particulièrement intéressés par l’exposition sur les expériences sociales et architecturales comparables dans le monde. Les maquettes sont superbes et la frise comparative hyper claire et très instructive !

p1080679 p1080684p1080715

Les dispositifs interactifs et adaptés à tous permettent de maintenir longtemps l’intérêt des plus jeunes.

p1080714
p1080688

p1080696 p1080702

p1080721 Nous recommandons de prévoir, comme nous l’avons fait, une journée complète de visite, pour profiter des expos et projections temporaires, du musée et des espaces extérieurs, pour admirer le théâtre et la buanderie qui sont ouverts à certains horaires, sans oublier une pause déjeuner à la buvette.

p1080727

partager ce billetShare on FacebookPin on PinterestTweet about this on Twitter

6 pensées sur “Le Familistère de Guise”

  1. C’est passionnant ! Je ne connaissais même pas l’existence de ce familistère ! Votre reportage, comme toujours complet et intéressant, donne particulièrement envie d’aller visiter cet endroit hors du commun. Merci pour ce beau partage.

  2. ouah que c’est vraiment bien arrange…que c’est vraiment tout tout tout beauuu…punaise…une chouette visite…;)

  3. Merci pour cette découverte ! Les explications sont très complètes et les photos très recherchées : ça donne très envie de visiter. Ce genre d’endroit me laisse toujours assez rêveuse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *