Los Angeles 2/4 the broad et WD Concert Hall

couverture

Ces deux architectures iconiques de Downtown L.A. méritent vraiment une visite, gratuite dans les deux cas.

The Broad, le petit dernier inauguré en septembre 2015, a été délibérément conçu par Diller Scofidio + Renfro de façon à être relativement discret dans le paysage urbain, afin de ne pas concurrencer son sculptural voisin le Walt Disney Concert Hall.

P1040617

The Broad,  musée d’art contemporain privé du millionnaire Eli Broad, est une grande expérience d’immersion architecturale. Il vaut mieux réserver sur le site internet, pour éviter les longues files d’attente. Si son volume est modeste et sage, peu repérable de loin, sa façade se révèle attirante quand on l’approche et elle donne envie de se faufiler à l’intérieur de ses anfractuosités de béton…

P1040619

P1040620 P1040632

Et à l’intérieur on n’est pas déçus, les oeuvres sont remarquables, et superbement mises en valeur par la lumière naturelle tamisée par la résille de béton qui enveloppe le bâtiment : les portraits géants photoréalistes peints par Chuck Close, les sculptures « gonflables » de Jeff Koons, la table démesurée de Robert Therrien…
On peut même venir avec son chien pour lui tirer le portrait sur fond d’oeuvre d’art contemporain !

P1040638 P1040643 P1040647 P1040649 P1040653 P1040658 P1040660

Le Walt Disney Concert Hall joue également avec la lumière, réverbérée par ses courbes d’acier. Financé par Lilian Disney, la veuve de Walt, le bâtiment de Frank Gehry abrite le Los Angeles Philharmonic.

P1040662 P1040664 P1040667 P1040670

On continue à Los Angeles dans le prochain billet, avec une autre visite architecturale iconique, stay tuned !

partager ce billetShare on FacebookPin on PinterestTweet about this on Twitter

4 pensées sur “Los Angeles 2/4 the broad et WD Concert Hall”

  1. Toujours parfaites tes photos ! :)
    Je ne sais pas si tu en as croisé mais au Walt Disney Concert Hall il y a souvent des séances de photos professionnelles (mode, mariages, fiançailles..) pour pouvoir jouer avec le métal du revêtement. Par contre, on n’a pas pu visiter le Broad : ouvert quelques semaines après notre départ…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *