Brest en devenir

couv-brest
Depuis longtemps on aime passer une journée à Brest lors de nos vacances dans le Finistère, notamment pour refaire le plein de livres à la formidable librairie Dialogues. Mais cet été 2016 nous avons fait une promenade plus longue que d’habitude, à pieds et en tramway, pour découvrir différents quartiers…

P1060724 Après avoir gravi les escaliers du port du commerce, nous traversons la promenade du cours Dajot, en admirant les vues incroyables, avant de rejoindre la rue de Siam puis l’église St Louis.

p1060836 p1060713 p1060842p1060719 L’église St Louis a été construite entre 1953 et 1958 sur les ruines de l’ancienne église du XVIIIème siècle détruite par la seconde guerre mondiale. Nous avons été impressionnés par la pureté de ses lignes, sa dimension verticale, ses volumes démesurés et sa lumière intérieure.

P1060729

P1060769

P1060738

La nef est complètement dissymétrique. Le lumineux mur-verrière Est répond au massif mur Ouest, presque aveugle pour protéger l’édifice des violentes intempéries portées par les vents marins. Ce mur Ouest est néanmoins doté de petits vitraux colorés perchés 15 m au-dessus de nos têtes…

P1060753

P1060748

P1060750

P1060761

P1060764

P1060765

La chapelle du baptistère présente une dimension  moins écrasante et plus en rapport avec l’échelle humaine.

P1060768

A côté de l’église, les halles Saint Louis d’architecture moderniste étaient en fin de rénovation lors de notre passage dans l’été 2016 et méritent qu’on revienne déguster ses produits.

P1060771

P1060783

L’hôtel de ville de Brest trône au sommet de l’axe majeur formé par la rue de Siam. Sa silhouette imposante est encadrée par la géométrie symétrique de la place de la Liberté, animée par des jets d’eau dynamiques.

P1060793

Nous avons ici emprunté le tramway pour nous rendre dans le quartier de Recouvrance, et parcourir la rue Saint Malo, unique rue conservée en l’état après les bombardements de 1944, et dont les ruines stabilisées accueillent aujourd’hui des actions associatives et culturelles ouvertes à tous.

P1060798

P1060799

P1060805

P1060806

P1060810

P1060814

P1060820

P1060821

P1060831

P1060834

Enfin l’aperçu du chantier du plateau des Capucins,  écoquartier en cours de construction dans les anciens ateliers de métallurgie navale, nous a donné envie de revenir voir la naissance de ce nouveau quartier  qui sera relié au centre-ville dès octobre 2016 par le premier téléphérique urbain à usage de transport en commun en France.

P1060716

Pour le parcours complet de notre balade brestoise, il suffit de cliquer sur l’image :

brest

On reviendra dans quelques temps et on cette fois, c’est sûr, on testera le téléphérique !

partager ce billetShare on FacebookPin on PinterestTweet about this on Twitter

6 pensées sur “Brest en devenir”

  1. Merci pour ce joli reportage sur ma ville! Souvent les gens la trouvent laide, mais quand on prend son temps, on s’y attache!
    Vos photos sont très belles!

  2. Brest, Je la connais depuis 40 ans. Entre elle et moi, c’est je t’aime un peu beaucoup, pas du tout. Brest est comme le breton, elle est peu etre brute, froide, grincheuse au premier abord, puis au premier rayon de soleil, elle s’ouvre comme une fleur et l’ on voit tout sa générosité, sa beauté cachée, ses secrets. Brest se laisse connaître à travers ses habitants, ceux de la semaine, ceux du samedi, ceux du dimanche, ceux du matin et ceux du soir. Moi, je l’aime en été, légère, toute voile dehors, baignant dans le soleil. J’ai ressenti cet air pur et cet havre de paix qu’offre brest aux beaux jours dans votre post. Merci encore pour vos jolies photos.

  3. Très agréable soirée avec un architecte paysagiste de Kiel et une urbaniste de Brest qui nous ont présenté les Capucins…
    L´occasion de retourner sur ton site, Manou, et de regarder avec plaisir tes photos de cette ville en devenir!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *