Escapade entre Drôme et Ardèche : place aux papilles !

Suite du séjour découverte avec Ardèche Hermitage Tourisme
Après les activités au grand air, et les visites patrimoniales insolites, place aux gourmandises, à la gastronomie et autres douceurs ! Activités au grand air, visites patrimoniales, il ne manquait que la découverte de spécialités régionales pour parfaire le séjour. Et là, on a été gâté !
On peut dire sans hésiter que la région mérite le détour pour les papilles, :gourmets et œnophiles, cette région est à visiter absolument.
Ces 5 adresses en 2 jours me laissent un souvenir gustatif que je ne suis pas prête d’oublier.

la Cité du Chocolat

P1210381 P1210383

La Cité du Chocolat, à Tain l’Hermitage est incontournable. Sur 2000 m2, on découvre le chocolat sous toutes les coutures : ses goûts, les savoir-faire autour de cette pépite, le fonctionnement d’une plantation de cacaoyers et la découverte interactive, ludique et gourmande d’un atelier de pâtissier. C’est une immersion dans le monde du chocolat fantastique et on déguste au long de la visite une vingtaine de chocolat  ! Avis aux amateurs.

P1210386 P1210387 P1210388

Le Comptoir Porcelana est l’espace restauration de la Cité du Chocolat et propose une expérience culinaire étonnante où le chocolat est omniprésent.

Vous trouverez un autre article sur la cité du Chocolat dont nous avions fait une visite en famille il y a 2 ans, avec Franck Vidal, son directeur, qui nous avait guidé toute la journée avec passion !

P1210390

La Cité du Chocolat est en bord de Rhône, et pour déjeuner nous avons découvert la Péniche d’Edward Cristaudo, amarrée à quelques encablures.

la Péniche de Cristaudo

Le jeune chef de cuisine étoilé Edward Cristaudo propose une cuisine façon bistro le midi et gastronomique le soir dans cette péniche atypique et convivale. La formule du midi est imbattable et on s’est franchement régalé !Un carpaccio dechampignons de Paris à tomber, une blanquette de veau du Chef dont je me souviens encore, une mousse au chocolat Caramélia Valrohna, avec verre de vin de la région évidemment, c’était tellement parfait !

P1210393 P1210394 P1210396 P1210397 P1210400 P1210407

Le café pris en terrasse tout en papotant avec Edward nous racontant son parcours et ses convictions a clôturé le déjeuner d’une façon bien agréable.

l’hôtel du Pont du Chalon

Au coeur de la Drôme des Collines, cette maison centenaire est une belle adresse pour loger dans la région. L’Hôtel du Pont du Chalon est dôté d’un accueil parfait, le diner était délicieux (produits frais et de saison, cuisine raffinée), les chambres sont confortables et la déco est très soignée.

P1210498

P1210497

P1210488 P1210492 P1210494 P1210495 P1210499

La boulangerie Ronjat

La boulangerie Ronjat existe depuis le 18ème siècle et transmet son savoir-faire depuis 8 générations ce qui en fait la plus vieille dynastie de boulangers et de fabricants de pognes de toute la région. la pogne, c’est une sorte de brioche au levain parfumée à la fleur d’oranger à ne pas confondre avec le Saint-Genix, (pogne avec des pralines) qui est une invention plus récente.
Michèle, Philippe et Catherine sont frères et soeurs et font vivre aujourd’hui la boulangerie : même fournil et même recette secrète !
Je suis rentrée à Lyon avec une belle pogne, elle a disparu en quelques minutes, à peine arrivée !

P1210454

P1210485 P1210465 P1210468 P1210470 P1210471 P1210474 P1210483 P1210484
l’école de cuisine japonaise Umia

L’école de cuisine Umia est un projet imaginé par Rika, japonaise et épouse de Frédéric Bau (pâtissier et directeur de la création chez Valrhona). Au delà de la cuisine, c’est un véritable art de vivre à la japonaise qu’enseigne Rika.
Rika propose d’apprendre à fabriquer Sushis, Sashimis, Bento, Cuisine Manga tel que Ramen, Gyoza, Okonomyaki …
Grâce aux précieux conseils de Rika, à la bonne humeur contagieuse, nous avons appris à composer un Donburi (plat traditionnel composé d’un bol de riz sur lequel on dispose toutes sortes de garnitures) dans sa belle cuisine récente et équipée d’un fameux four Panyol.

Autour de la table conviviale nous avons ensuite dégusté nos créations. Je suis complètement sous le charme des saveurs de cette cuisine.

P1210580

P1210578 P1210583 P1210591 P1210605 P1210613 P1210615 P1210624 P1210630

P1210635 P1210636 P1210643 P1210647

P1210570

Pour finir, un grand merci à Christophe et Nicolas d’Ardèche Hermitage Tourisme ainsi qu’à Clara de l’agence Esprit des Sens. C’était un voyage découverte parfait, d’une région si proche et si dépaysante de Lyon. A refaire très vite en famille ! J’espère que ces bonnes adresses vous donneront envie de découvrir ces terroirs fabuleux.

PLUS D’INFOS
pour préparer une escapade dans cette jolie région :

feuille-de-route1

Depuis Lyon, Tain-l’Hermitage est à 1H15 en voiture par l’A7, et à moins d’une heure de train, depuis les gares de Part-Dieu, Perrache et Jean Macé.
Ardèche-Hermitage Tourisme
la Cité du Chocolat
la Péniche d’Edward Cristaudo
L’Hôtel du Pont du Chalon
La boulangerie Ronjat
L’école de cuisine Umia

partager ce billetShare on Facebook
Facebook
Pin on Pinterest
Pinterest
Tweet about this on Twitter
Twitter

1 pensée sur “Escapade entre Drôme et Ardèche : place aux papilles !”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.