Berlin : vivre dehors !

Etape 4 : Berlin
Une semaine entière dans la bouillonnante ville de Berlin.

berlin vivre dehors-100

On a fait une grande balade en vélo mais on ne compte pas les kilomètres parcourus à pied !
Berlin nous a étonné à chaque coin de rue ! De découvertes en découvertes, il est difficile de résumer Berlin en quelques billets de blog. Toujours est-il que flâner est toujours une bonne idée pour s’imprégner d’une ville, pour se laisser envahir par l’esprit de la cité, son climat, son ambiance, ses contrastes.

Continuer la lecture de « Berlin : vivre dehors ! »

Halte à Dessau, immersion Bauhaus

ETAPE 5 : Dessau

dessau-100

Dessau est sans doute l’une des étapes qui a le plus motivé ce voyage en Allemagne. J’ai ressenti la même émotion que lorsque j’ai pu approcher la maison iconique des Eames à Los Angeles, c’est dire ! Une sorte de concrétisation de tout ce que j’imaginais depuis que j’avais étudié ce mouvement architectural pendant mes études.
Le graal, ou quelque chose comme ça.
Continuer la lecture de « Halte à Dessau, immersion Bauhaus »

Mignonne Quedlinburg

ETAPE 6 : Quedlinburg

Une étape-découverte d’une cité historique mignonne à souhait, pour les amateurs de ruelles pavées et façades à colombages.

quedlinburg-100

Après notre belle journée au coeur du Bauhaus, il nous fallait avancer un peu sur notre parcours. Aussi nous avons décidé de dormir dans la petite cité de Quedlinburg, idéalement placée sur notre route. Je recommande ici vraiment l’hôtel Theophano que nous avions réservé pour sa chambre familiale. Continuer la lecture de « Mignonne Quedlinburg »

La romantique Heidelberg

ETAPE 7 : Heidelberg

heidelberg-100

Entre Quedlinburg et Heidelberg, nous avons dormi dans un hôtel que nous avions, là aussi, réservé car sur la route et pratique pour une famille. Il se trouve qu’en plus de ça, l’accueil du Scheid Hotel était parfait, on y a dîné, on y a petit-déjeuné et c’était idéal comme halte pour dormir.

On le savait, la ville est une destination touristique grâce à son château dont les ruines mondialement connues ont inspiré de nombreux poètes. C’est aussi une ville réputée pour son université qui a été fondée en 1386 et qui est l’une des plus anciennes et importantes d’Europe. Continuer la lecture de « La romantique Heidelberg »

A Völklingen, un émouvant témoignage de l’ère industrielle

ETAPE 8 : Völklinger Hütte, à Völklingen

A Völklingen, à quelques kilomètres de la frontière avec la France, j’avais noté dans mon carnet « à voir un jour » l’ancienne usine sidérurgique Völklinger Hütte.

volklingen-100

La construction de l’usine démarre en 1873 et très rapidement c’est un complexe industriel unique en Europe, gérant toutes les étapes de la production de fonte et d’acier. Après la seconde guerre mondiale, au plus fort de sa production, l’usine emploie jusqu’à 17 000 ouvriers venant de toute l’Europe, dans des conditions très difficiles. A partir de la crise de 1975, la production diminue, et en 1986, l’ensemble de l’usine ferme. Depuis 1994, l’usine est inscrite au Patrimoine Mondial de l’Unesco, c’est le premier monument industriel à figurer sur cette liste. Continuer la lecture de « A Völklingen, un émouvant témoignage de l’ère industrielle »

Novembre à imprimer !

C’est indéniable, j’ai un peu perdu le rythme de vous offrir les mois à imprimer bien en avance ! Rhâ ce temps qui file qui file qui file !
Voici Novembre 2017 à imprimer aux odeurs de cannelle et vanille pour poursuivre l’automne en douceur ! On reste dans nos bonnes résolutions d’organisation professionnelle, familiale etc…

Un par enfant, un pour la famille, un dans le bureau, tout est possible…
Ca me ferait plaisir de voir comment et où vous les utilisez, n’hésitez pas à partager sur vos réseaux sociaux !

Pour imprimer NOVEMBRE 2017 sur un format A4, il suffit de cliquer ici :

Rendez-vous bientôt (promis) pour imprimer le dernier mois de l’année 2017 !

Le Mob Hotel de Lyon

A chaque fois qu’on me demande des bonnes adresses pour venir séjourner quelques jours à Lyon, je suis bien en peine pour répondre sur la partie logement : eh oui, je ne dors pas à l’hôtel dans ma ville, alors je ne peux pas donner mon avis objectif sur le sujet. Depuis quelques temps, je me dis que « vivre sa ville » comme des touristes, y compris pour dormir dans un hôtel à quelques kilomètres de chez soi ça doit être une chouette expérience ! Cette expérience porte un nom : le staycation (contraction de Stay et Vacation, je ne trouve pas l’équivalent en français…).
Nous avons été invités à tester le temps d’une nuit le MOB HOTEL, récemment ouvert à Lyon, une belle occasion de tester l’expérience staycation en espérant avoir une bonne adresse logement à conseiller (en connaissance de cause) à mes lecteurs.

P1150778 P1150768

Alors autant ne pas vous faire languir plus longtemps : le verdict est positif, et même très positif ! Nous avons adoré notre séjour, le lieu, ses ambiances, ses activités, son quartier… Le MOB HOTEL est hautement recommandable !
On a vite entendu parlé de nouveau lieu dès son ouverture, il faut dire que le MOB HOTEL s’inscrit dans un quartier en pleine mutation et évolution, en quelques sortes the place to be du moment ! Cyril Aouizerate, le fondateur des MOB HOTEL (et des Mama Shelter), s’est entouré des designer Kristian Gavoille et Valérie Garcia pour créer l’ambiance qu’on a découvert avec joie.
L’équipe nous a accueilli comme à la maison, avec un sens de l’hospitalité très chaleureux. On remercie d’ailleurs Julia qui nous a fait une visite parfaite des lieux !

P1150639

Commençons par les chambres, le plus important dans un hôtel. Nous avons testé la MOB, c’est à dire la petite chambre 2 adultes + 1 enfant (un lit double + un matelas gonflable). Compacte mais hyper confortable, elle a tout ce qu’il faut pour passer un excellent séjour. Le lit grand confort est mis en scène au centre de la chambre, face au balcon qui donne sur le beau panorama de la Saône. Il est surmonté d’un rideau de théâtre en velours rouge qui donne envie d’utiliser le petit kit de marionnettes en ombres chinoises. Il y a un coin bureau, qui sépare le lit de la salle de bain. La douche est grande et parfaite.

P1150735 P1150649 Le calme est absolu, l’isolation acoustique est parfaite. Lorsqu’on ferme les panneaux de bois coulissant devant la baie vitrée, l’obscurité est totale. Mais nous on préfère dormir volets ouverts, c’est notre habitude. Et au MOB c’est un plaisir de profiter de la vue et de voir naviguer les bateaux.

P1150767P1150763 Ensuite le petit déjeuner. Il est servi sous forme de buffet, plutôt continental (peu de diversité salée le jour où nous y étions),  dans la salle de restaurant. Tout est délicieux et de grande qualité (viennoiseries, pains, confitures, laits végétaux, granola, fromage blanc…).

P1150762 P1150761 P1150758 P1150752 P1150747 P1150744

Mais le MOB ce n’est pas seulement un hôtel pour dormir et prendre le petit-déjeuner. C’est aussi un lieu vivant, énergique, animé et inspirant, à toute heure de la journée et de la soirée. Deux petits pop up stores accueillent des créateurs et des artistes pour des sessions de 2 ou 3 semaines, un marché de producteurs bio est organisé devant le MOB tous les vendredis de 12h à 14h, les évènements ne manquent pas !

La terrasse est le spot idéal pour les apéros des beaux jours, avec sa vue sur la Saône et ses fauteuils confortables. Elle est accessible à tous, pas seulement aux résidents de l’hôtel.

P1150741
P1150734
P1150715Enfin le restaurant présente non seulement une ambiance et une déco superbes, mais aussi une carte très alléchante et de très bons vins. Au déjeuner et au dîner, le restaurant du MOB Hôtel propose la cuisine simple, entièrement fait maison, et de saison du chef Brice Morvent, basée sur une agriculture locale, coopérative et entièrement biologique.

P1150714 P1150713

Le beau four à pizzas en cuivre trônant dans un coin du restaurant m’a incitée à tester la pizza à la Bresaola des Abruzzes, et je n’ai pas été déçue : je peux le dire, j’ai dégusté ce soir-là la meilleure pizza de toute ma vie !

P1150765

Le coin bibliothèque et cheminée est particulièrement chaleureux. On peut s’y installer dans la journée pour bouquiner ou travailler. J’ai regretté de ne pas avoir emmené mon tricot, quelques mailles devant cette cheminée auraient été bien agréables !

P1150712La réception de l’hôtel est aussi une boutique épicerie, qui ne propose que des produits éthiques, bio, et de grande qualité.

P1150704 P1150702 P1150700

Notre chambre donnait côté Saône. Mais une partie des 99 chambres de l’hôtel est situé côté Musée des Confluences, une vue tout aussi intéressante et pittoresque.

P1150697 P1150692 Le bar en terrasse, comme l’ensemble de l’hôtel est kid friendly, il va falloir qu’on revienne avec les enfants !

P1150688 P1150685 P1150684

Les vendredi et samedi soirs sont programmés des DJ sets à partir de 22H00. On s’est bien amusé à chercher les têtes connues sur les grands rideaux !

P1150666P1150662P1150661P1150660Deux salles de séminaires peuvent être utilisées pour des évènements. Cours de yoga et pilates expriment l’ambiance et les valeurs de l’hôtel.

P1150656P1150651

Le MOB Hôtel constitue une vraie invitation au voyage et à la découverte : des découvertes multiples à l’intérieur même de l’hôtel, et l’envie de parcourir les rives de la Saône, d’embarquer en bateau, d’accéder en quelques pas à la confluence du Rhône et de la Saône et au musée du même nom… Le quartier de la Confluence constitue une très belle balade architecturale, tout le long du quai Rambaud et jusqu’au centre commercial et la Darse portuaire, dans une ambiance entièrement piétonne. On peut prolonger la ballade jusqu’au coeur de Lyon juste en suivant la Saône.

P1150643

Nous avons profité de notre séjour pour faire la visite de l’exposition à la Sucrière dans le cadre de la biennale d’art contemporain de Lyon 2017, à ne pas rater jusqu’au 7 janvier 2018. Cette biennale 2017 est un excellent cru, avec beaucoup d’oeuvres poétiques, sensorielles, immersives…
Hautement recommandée en famille également !

P1150818 P1150811 P1150808 P1150800 P1150793

Vous l’aurez compris, en plus d’avoir découvert une belle adresse, nous avons adoré notre première expérience en staycation ! Quelle agréable sensation d’être complètement dépaysé à 2 ou 3 kilomètres de chez soi ! L’expérience unique au MOB nous a permis de vivre un vrai moment déconnecté du quotidien et de prolonger un peu les vacances déjà presque trop loin !
Encore merci au Mob Hotel et à l’agence 14 septembre pour l’organisation de notre chouette week-end.

MOB HOTEL LYON

55 Quai Rambaud
69002 LYON
04 58 55 55 88

Bientôt Octobre !

J’ai presque une bonne excuse pour la mise en ligne tardive d’Octobre à imprimer : si vous me suivez sur Instagram, vous avez sûrement vu le résultat de la mission qui m’occupait depuis plusieurs mois et qui s’est intensifiée ces dernières semaines. En effet, je bûchais sur la déco du mariage de mon petit frère Matthias et sa belle Caroline (faire part, déco de la salle, menus, photobooth, bar à bières… je prépare d’ailleurs un billet sur cette jolie fête). Ce joli jour est passé, je peux reprendre une activité normale et rattraper mon retard !
Voici Octobre 2017 à imprimer pour entrer dans l’automne en douceur et poursuivre nos bonnes résolutions d’organisation professionnelle, familiale etc…

Un par enfant, un pour la famille, un dans le bureau, tout est possible…
Ca me ferait plaisir de voir comment et où vous les utilisez, n’hésitez pas à partager sur vos réseaux sociaux !

Pour imprimer OCTOBRE 2017 sur un format A4, il suffit de cliquer ici :

octobre 2017

Rendez-vous bientôt (promis) pour imprimer Novembre !

Bonheur & Bohème, la sérénité à 2 pas de Lyon

12Quelques jours avant la rentrée scolaire, mon amie Virginie aka Cloporte m’a proposé de découvrir les chambres d’hôtes Bonheur & Bohème à quelques minutes du centre de Lyon. Ca tombait parfaitement bien : un moment détente avant d’entamer le retour aux journées rythmées !
Un minibus vintage Volkswagen (My Little Kombi) nous attendait Place Bellecour pour nous convoyer à Ecully, chez Karine, notre hôte pour la journée. Arthur (c’est le prénom de ce combi au joli bleu suranné) m’a ramenée quelques années en arrière quand enfants nous roulions dans le combi VW blanc de mes parents : même bouille aux yeux rigolos, mêmes banquettes, même bruit de porte coulissante, un petit moment revival émouvant !

2 Continuer la lecture de « Bonheur & Bohème, la sérénité à 2 pas de Lyon »

Un été au Havre

Invités par l’office de tourisme du Havre à assister aux festivités du 500ème anniversaire de la ville portuaire fondée par François 1er, nous avons eu le bonheur de prolonger notre découverte commencée l’été dernier, et surtout de voir Le Havre animé et transformé par des interventions artistiques hors du commun…

P1130506

Lors de notre première visite du Havre, nous avions déjà eu le sentiment de déambuler à l’intérieur d’une sculpture ou d’une oeuvre d’art géante plutôt que dans une ville, tant il s’agit d’un ensemble harmonieux, graphique et cohérent. Aussi, c’est une évidence de voir émerger des oeuvres qui jouent avec les perspectives et les silhouettes de la ville.

Jusqu’au 8 octobre 2017, la manifestation Un été au Havre propose 4 parcours, regroupant l’ensemble des oeuvres, des expositions et des lieux emblématiques ou secrets offerts aux visiteurs, qui se découvrent en 2 à 3 jours. Le point de départ et d’information est au coeur du grand volcan d’Oscar Niemeyer.

P1130679

Nous avons testé avec bonheur un nouvel hôtel très fifties : le Oscar Hôtel, auquel on attribue une excellente note de rapport affection/prix. C’est certes un établissement modeste, sans ascenseur, à l’isolation acoustique précaire car datant de la construction de l’immeuble en 1950 par Auguste Perret, mais c’est un beau lieu accueillant qui a une âme… Plus de la moitié des chambres a une vue plongeante sur le grand volcan et sur le port du commerce.

P1130491 P1130493 P1130497 P1130501 P1130505
P1130516

Nous avons adoré l’expo Pierre et Gilles au Muma : leur univers excessif et généreux est ludique et facilement accessible. Ils magnifient les mythes éternels et les stars de notre temps dans un feu d’artifice pop et kitch qui nous fait fondre de bonheur. Les évocations du Havre et son corso fleuri inspirent le travail du couple d’artistes, Gilles étant originaire de la ville.

P1130521

Quand on sort du musée, le bonheur continue, avec des oeuvres qui créent de nouveaux points de repères dans la ville, notamment la gigantesque double arche de conteneurs colorés de Vincent Ganivet.

P1130527 P1130529 P1130535 P1130543

En marge de la manifestation, nous avons fait une belle promenade en bateau dans le port industriel, découvrant des ambiances et des échelles étonnantes…

P1130549 P1130551 P1130553 P1130565 P1130571 Sur la plage, l’installation monumentale la porte océane de Sabina Lang et Daniel Bauman semble jouer avec le ciel changeant et les immenses porte-conteneurs qui passent à l’horizon.

P1130575 Les célèbres cabines de plage forment un code de couleurs et de rythmes sur la base du décret de création de la ville par François 1er. On n’a pas besoin de déchiffrer ce code pour en apprécier la beauté.

P1130584 P1130587 P1130590 P1130592

Dans le quartier des docks, l’exposition Villes flottantes présente de manière dynamique et poétique les générations successives de paquebots mythiques. Il est frappant de constater que certaines de ces merveilles n’ont navigué que quelques années voire quelques mois. Beaucoup ont connu des destins tragiques…

P1130640 P1130646 P1130657 P1130660

S’il y a un restaurant à signaler, c’est la Colombe Niemeyer, récemment ouvert au pied du Volcan : cadre magnifique et carte de qualité.

P1130666 P1130671 P1130677
P1130693 Dans le parcours de la manifestation on croise quelques merveilles architecturales….

P1130694 P1130702 Le funiculaire nous mène aux abords du site du fort de Tourneville. Dans le site, le Tetris présente des installations d’art contemporain très intéressantes. Les vues sur la ville basse depuis les abords du fort sont magnifiques, on redescend à pieds.

P1130710 P1130717 P1130718 P1130721

Si vous n’avez pas eu l’occasion de venir au Havre avant le 8 octobre, ce n’est pas grave venez quand même plus tard : les volcans, l’église St Joseph ou la maison du patrimoine Auguste Perret ne vont pas disparaître… ils vous attendent  !